En 2004, les droits des personnes qui vivent avec le VIH/sida au Québec sont gravement menacés.

Version PDF

Montréal, le 26 novembre 2004 – À quelques heures de la journée mondiale sur le VIH/sida (le 1er décembre), 366 personnes vivant avec le VIH, en provenance de toutes les régions du Québec, se réuniront dans le cadre d’un Forum portant sur leurs droits et leurs traitements.

Sur les huit ateliers traitants des questions médicales et les six traitants des droits fonda-mentaux, une majorité d’inscrits a priorisé la question des droits... et ce n’est pas un ha-sard : « Après les déclarations de Monseigneur Turcotte, les positions de la police de Mon-tréal et la crise qu’à provoquer le décès d’un médecin de Sainte-Justine, il n’est pas surpre-nant que les personnes séropositives soient inquiètes de leur avenir dans une telle socié-té. » souligne Ken Monteith, président du conseil d’administration de la COCQ-SIDA.

« Pourquoi une compagnie d’assurance-vie me demande-t-elle si un de mes proches est séropositif? Pourquoi devrai-je livrer des informations sur mon père qui est séropositif et en quoi cela affecte-t-il mon assurabilité? Ne m’est-il pas suffisamment difficile de constam-ment m’inquiéter de sa santé? », demandait une jeune femme à Me Christine Vézina, avocate spécialisée en droit de la personne à la COCQ-SIDA.

« Comment demander à mon employeur d’assouplir mes conditions de travail car les effets secondaires de mes traitements demanderaient que j’arrive plus tard le matin pour terminer après 17h00 et cela, sans lui dire pourquoi. Si je dévoile mon statut, que m’arrivera-t-il? » demande un homme au Comité des personnes atteintes du VIH (CPAVIH).

Et n’oublions pas ceux et celles qui hésitent à entreprendre un traitement, parce que ces derniers travaillent dans une petite entreprise et que la charge financière de leurs médica-ments pourrait faire perdre l’assurance collective… à l’ensemble des employés.

Au Québec, les droits des personnes qui vivent avec le VIH/sida sont menacés; voilà entre autres ce dont les personnes qui ont participé au Forum veulent vous faire part :


Dimanche 28 novembre - 11h00
Hôtel Crowne Plaza, Montréal centre
Salle Gaugin A
(Goûter sur place)